Le bullet journal

En découvrant le Bullet Journal, j’ai eu un grand moment d’enthousiasme. J’ai passé des heures à regarder des images et des vidéos d’utilisateurs du bullet journal et je suis tombée sur l’article d’EllyBeth : S’organiser avec le bullet journal qui a fini de me convaincre. Cette méthode, créée par Ryder Caroll, est idéale pour tout ceux qui, comme moi, multiplient les agendas, les carnets de notes, les post-its et les to do lists. Pour commencer, il suffit de s’équiper uniquement d’un carnet et d’un stylo !

La première page du carnet devient un « INDEX » , un sommaire en quelque sorte, ou l’on notera le titre de nos différentes pages ainsi que leur numéro afin de s’y retrouver plus facilement. Après l’index, j’ai ajouté un pense bête pour ne pas oublier mes différents points bullet et leur signification. Ce sont ces codes qui permettent de voir d’un coup d’oeil les différentes choses à faire ou a ne pas oublier.

Ensuite, la double page suivante deviens un calendrier mensuel, pour moi « septembre 2014 ». Sur la page de gauche, inscrit les numéros des jours afin d’y planifier nos rendez vous et différents événements et sur la page de droite les objectifs du mois.

Puis viens le calendrier quotidien, ou chaque jour on inscrit la date puis les différentes tâches ou rendez vous que l’on a à faire en les codant à l’aide des différents points bullet. Les tâches qui n’ont pas été cochées à la fin de la journée sont recopiées sur la page du jour suivant et ainsi de suite.Certains ont des codes vraiment très détaillés et s’amusent à inventer pleins de petits pictogrammes.

Le gros avantage du bullet journal c’est que chaque page peut devenir une page de note, ou une to do list ou une page de calendrier en fonction des besoins du moment mais c’est en même temps ce qui fait que je n’ai pas réussi à l’utiliser car j’ai besoin d’avoir mon calendrier mois par mois et mes pages de semaines pour y noter mes rendez futurs. Avec cette méthode tout se note au jour le jour et on ne peut pas vraiment se projeter. J’ai pourtant essayé d’ajouter une double page avec les 12 mois de l’année afin d’y noter les rendez vous pris à l’avance mais ça n’a pas suffit.

Je préfère largement mes organiseurs avec lesquels ont peut se projeter sur l’année entière, semaine après semaine. Je peux créer des onglets, enlever ou ajouter des pages de notes et ça me correspond mieux.En revanche, l’idée des points bullet est géniale et peut tout fait être intégrée dans un agenda classique ou un organiseur.

Si vous souhaitez en savoir plus sur cette méthode, voici le site du concepteur (en anglais) et le billet d’EllyBeth qui est, je pense, le blog français qui en parle le mieux.

Agenda MagDori
Mettre en place son classeur maison