Mode d’emploi pour ouvrir un compte épargne

compte épargne

Les raisons de l’épargne bancaire sont multiples entre l’envie de financer un projet sur le long terme ou tout simplement l’envie et la précaution de vouloir mettre tout simplement de l’argent de côté « au cas où » … C’est dans ce type de configurations que l’on ouvre généralement un compte épargne. Et les Français en sont friands puisque c’est un compte dont les placements sont très sécurisés, ils sont faciles à gérer et les fonds sont généralement disponibles à notre guise et immédiatement. Disponibilité, gestion simple et souple, sécurisé, capital assuré, intérêts mesurés mais réguliers : voilà pourquoi on aime tant le compte épargne. 

Choisir un compte épargne 

On peut également nommer le compte épargne : « compte sur livret ». On dit donc que l’on va ouvrir un compte épargne, ouvrir un livret ou encore ouvrir un livret épargne. Il existe deux profils de compte épargne :

  • Les comptes épargne réglementés : Les comptes de ce genre sont très connus et vous connaissez pour la plupart leurs noms : il s’agit des livrets (livret A, LDDS livret de développement durable et solidaire, LEP livret d’épargne populaire, CEL compte épargne logement… Ce sont des livrets d’épargne soumis à certaines conditions (conditions de ressources ou de plafonds de dépôts) qui sont fixées par l’État. Les taux de rémunération de ces comptes épargne sont également fixés par l’État, on notera qu’ils sont relativement faibles mais ils ont le gros avantage d’être stables, sécurisés et de garantir la disponibilité des fonds.

  • Les livrets non réglementés : Ce sont les banques elles-mêmes qui fixent les conditions de ces produits particuliers. 

Avant de choisir votre ou vos livrets épargne, sachez que certains sont cumulables, comme le LDDS ou le livret A. Vous pouvez donc multiplier les comptes épargne si vous avez notamment plusieurs projets en tête. Sur cet aspect, les exceptions sont : les PEL (plan épargne logement), livret A ou LDDS qui eux, sont uniques. Lesquels sont les plus avantageux ? 

Difficile de répondre car certains livrets épargne sont par exemple soumis à l’imposition, comme les livrets réglementés, alors que d’autres ne le sont pas, comme les livrets non réglementés. Mais, pour les comparer, vous pouvez notamment regarder leurs conditions de rémunération. Vous hésitez entre livret réglementé et livret non réglementé ? Pour choisir entre les 2, il faut regarder le taux de rémunération, la disponibilité des fonds, les conditions d’imposition du livret non réglementé.

Ouvrir un compte épargne 

Pour ouvrir un compte épargne ou un livret zesto vous aurez besoin de réunir un certain nombre de documents justificatifs. Même si ouvrir un compte épargne en ligne est une démarche plus simple, que ce soit sur internet ou dans une agence, vous aurez besoin impérativement des papiers suivants : 

  • Une pièce d’identité (CNI ou passeport)

  • Un justificatif de domicile de moins de 3 mois (quittance de loyer, facture d’électricité, de téléphone…)

  • Une attestation de domicile fiscal en France (copie de l’avis d’imposition)

Que vos démarches soit spontanée, que ce soit dans le cadre d’un rendez-vous avec un conseiller bancaire ou encore sur le web suite à une offre livret qui vous séduit, vous aurez dans tous les cas un formulaire à remplir. 

Faire fonctionner un compte épargne 

Comment alimenter votre compte épargne une fois que celui-ci a été créé ? Le meilleur moyen de vous constituer une épargne sur le long terme est de faire des virements réguliers ET de ne jamais grignoter sur votre épargne pour telle ou telle raison, c’est une cagnotte que vous ne devez pas toucher. Sachez qu’il existe des plafonds maximums pour les comptes épargne : 12 000 € pour le LDDS, 22 950 € pour le livret A, 61 200 € pour le PEL, 1 600 € pour le livret jeune. On notera que ce sont des montants indiqués qui ne prennent pas en compte les intérêts versés. 

Aquasplash Antibes : Un parc aquatique pour passer une agréable journée
Comment obtenir une aide de la CAF ?