Quelles compétences sont-elles requises pour devenir manager de transition ?

De plus en plus de sociétés font appel à des managers de transition en vue d’un redressement face à une crise due à un changement ou tout simplement pour apporter de meilleures stratégies permettant d’atteindre les objectifs fixés ou tenir les activités en bonne marche. Afin de connaître les compétences nécessaires qu’un manager de transition doit avoir, il est essentiel de connaître les responsabilités auxquelles il doit faire face.

Les différents rôles d’un manager de transition

Un manager de transition tient une place importante dans une entreprise. Ce premier est recouru dans des situations ponctuelles et urgentes dans lesquelles les compétences internes ne suffisent pas pour gérer la crise. Leur intervention touche nombreux domaines concerné par le management d’entreprise telles les ressources humaines, l’ingénierie, le marketing, la communication ou les technologies, etc. Les managers de transition ne sont plus ainsi brigués sur les secteurs de la finance. La plupart des entreprises intègre de plus en plus un manager de transition pour une période déterminée lui permettant de mettre en place des actions stratégiques concertées avec la direction.  Les domaines d’intervention des managers de transition, toutefois mentionnés sur www.reactive-executive.com/, sont de plus en plus élargis avec le temps et l’évolution des entreprises.

Les domaines de compétences d’un manager de transition

La formation et compétences requises pour un manager de transition sont basées généralement sur l’accompagnement de changement, sur le redressement d’un centre de profit, sur les stratégies de sauvegarde de l’emploi, etc. Avec une meilleure façon de communiquer, une capacité d’adaptation conjuguée avec une expertise pointue font partie des qualités du manager de transition. Dans le but d’obtenir des résultats rapidement, un manager de transition doit être à la fois  un opérationnel habile pour transférer les compétences et une force de proposition. Il doit également être spécialiste sur une problématique donnée ou dans un domaine d’expertise.

Les prérogatives indispensables pour un manager de transition

Afin d’appréhender dans un meilleur délai le fonctionnement d’une entreprise avec sa culture et ses activités, un manager de transition doit faire preuve de réactivité. Dans des contextes de crise et d’urgence, celui-ci doit faire appel à ses capacités d’intégration et d’adaptation. Par ailleurs, l’indépendance et la neutralité sont également des prérogatives indispensables pour un manager de transition. Ce dernier n’est plus vu comme étant un corollaire à la gestion de crise mais s’applique également dans un management de relais, dans une gestion de changement ou dans des missions de redressement.

Quelles stratégies pour booster les performances de son entreprise ?
Quel est le rôle du management de transition en ressources humaines ?