Qui dit gestion de projet, dit suivi budgétaire du projet !

Quand on parle de gestion budgétaire de projet, il vient tout naturellement le suivi budgétaire du projet. Ce sont des éléments interdépendants et incontournables pour assurer l’atteinte des objectifs et la réussite d’un projet. Afin de comprendre ce phénomène, il est essentiel de connaître le processus de budgétisation dans une entreprise avec les différentes étapes de la construction budgétaire et comprendre pourquoi il est important de faire une estimation des coûts d’un projet ?

Planification des prévisions budgétaires

La gestion budgétaire constitue la meilleure méthode de management en termes de contrôle de gestion. Le budget est un outil de coordination verticale et horizontale dans une entreprise. Il s’agit d’un instrument qui permet d’anticiper les risques et de mettre ainsi en œuvre un budget prévisionnel de projet avec une politique de développement stratégique.  La planification budgétaire peut être stratégique quand elle se soucie de la rentabilité de l’entreprise et de sa viabilité à long et moyen terme. Elle peut également être fonctionnelle quand elle met en évidence les risques et anticipe les problèmes pouvant survenir. Le processus de budgétisation repose sur des objectifs budgétaires qui sont les bases de l’évaluation de la performance d’une entreprise. Toutefois, avec reactive-executive.com, on note que le Directeur Administratif et Financier de Transition assure une telle mission.

Les différentes étapes de la construction budgétaire

La maîtrise des coûts dans un projet constitue un atout essentiel qu’un chef de projet doit avoir. Cela permet d’anticiper un meilleur retour sur investissement. Pour la construction budgétaire, il est essentiel de séparer les coûts directs et les coûts indirects. Cela permet de calculer les bénéfices nets et bruts apportés par le projet. A chaque phase d’avancement du projet, il faut se référer à l’évaluation du coût d’un projet. Cela permet de connaître les dépenses associées et les revenus pour chaque phase. Dans la construction budgétaire, il est aussi essentiel de comparer les coûts réels et les coûts estimés.

Construction budgétaire et valorisation des programmes d’actions

En cas de fausse route, il est toujours possible de recourir à un daf de transition. Celui-ci va revoir en détail le processus de budgétisation utilisé, les programmes d’actions mises en œuvre en vue d’atteindre les objectifs fixés avec les différents facteurs clés qui conditionnent la réussite de ces actions. Le daf de transition se base sur la valorisation des programmes d’actions et apporte les réadaptations nécessaires en sus. Cette action permet de limiter les risques et d’avoir en main une stratégie plus efficiente permettant de revoir les actions menées au préalable.

Pourquoi mettre en place des systèmes d’informations ?
Selon quels mécanismes un manager réussira à gérer les crises ?