Bullet Journal – le bilan 1 mois après

Il y a un mois, je vous présentais avec beaucoup d’enthousiasme mon Bullet Journal pour 2016. Je pensais enfin avoir trouver l’outil parfait pour m’organiser et synthétiser toutes mes notes. Je m’étais promis de tenir l’année avec cet outil et j’y croyais vraiment !

Pourtant très vite, comme la première fois que j’ai essayé cet outil, je me suis retrouvée dans des impasses :

Je n’ai pas trop aimé le fait de revenir en arrière pour finir de remplir certaines pages, puis repartir en avant pour noter de nouvelles choses. Psychologiquement ça fait bizarre, au moins quand on peut faire des séparations bien distinctes, on a pas cette impression de retour en arrière.

La double page mensuelle ne me convenait pas car je n’avais pas la place pour noter ce que je voulais. J’aime lorsque je note un RDV par exemple, ajouter des précisions sur les coordonnées ou sur les documents à avoir sur soi par exemple et sur une ligne ça ne rentre pas du tout. Et puis lorsqu’il y a plusieurs événements sur la même journée le manque de place est vraiment dérangeant !

L’agenda en lui même me manquait. Les doubles pages mensuelles ne me suffisent pas, j’ai besoin d’avoir le détail de mes semaines.

Le format A5, bien que très agréable pour écrire, reste trop grand pour mon petit sac en bandoulière. Et oui, avec plusieurs enfants dont un bébé, avoir les mains libres c’est vital !

Tenir ce carnet au jour le jour est très prenant et me demandait plus de temps que je n’en dispose. J’ai eu beaucoup de temps pour le mettre en place car c’était les vacances mais j’ai vite réalisé que je ne pourrai pas faire de jolies mises en pages tous les jours où à chaque nouvelle entrée.

Il fallait se rendre à l’évidence, mon Filofax me manquait ! Mais comment combiner ce formidable outil qu’est le Bullet Journal avec mon organiseur à anneaux ? J’ai vite réalisée que je n’étais pas la seule face à ce dilemme et je me suis inspirée de ce que Caroline du Blog Les lubies de Caroline et Laurianne du Blog Le Boudoir de Laurianne ont fait : insérer le Bullet Jounal dans un Filofax !

Concrètement, voici comment j’ai procédé :

Le tout premier onglet de mon organiseur est consacré aux informations et numéros utiles comme je le faisais avant.

Ensuite vient la partie « permanente » de mon Bullet Journal : les symboles, mon code couleur et mes collections et suivis sur l’année (suivi de cycle, livres à livre, wish list, …).
Puis vient la partie agenda. J’ai conservé la recharge du Kate Spade (et oui il y a des pois donc forcément ça me plait !). J’ai simplement ajouté des séparations entre les mois pour m’y retrouver plus rapidement et 2 clips : un pour le début du mois en cours et un pour le début du mois suivant.

C’est dans cette partie que j’ai choisi d’insérer mes pages journalières de Bullet Journal, tout simplement en ajoutant un 2ème marque page et en plaçant mes pages entre les 2 marques pages au beau milieu de ma semaine en cours. Ce qui me dérangeait le plus et qui m’avait fait abandonner le système d’organiseurs à anneaux ce sont justement les anneaux qui gênent pour écrire mais j’ai finalement trouvé la solution à ce problème. Une solution toute simple finalement qui consiste à mettre un petit coup de ciseau entre le bord de la page et la perforation de manière à rendre les pages amovibles. De cette façon, j’enlève ma page, j’écris et je la replace en quelques secondes. C’est tout simple mais ça change tout ! Vous me direz, pourquoi tu n’ouvres pas les anneaux ? Tout simplement parce que je ne trouve pas ça pratique de les ouvrir à tout bout de champ et aussi parce que lorsque l’organiseur est bien plein, les pages ont tendance à s’échapper quand on ouvre les anneaux.

Et vous ?

Vous avez été nombreuses à craquer pour le Bullet Journal en ce début d’année.Comment l’avez vous organisé et en êtes vous satisfaites ?

Un mois de planner : Semaine 1
Comment choisir son organiseur ?